Tapis Kilim Bou Arada 65x220 cm

279,00 €
TTC
Largeur
65 cm
Longueur
220 cm
Couleur
Bleu Rouge
Composition
Laine
Type
Kilim
Origine
Tunisie
Utilisation
Descente de lit Tapis de couloir

Tapis kilim 100% laine fait main par une artisane des villages sud de la Tunisie. Pièce unique tissée sans modèle pré-établi.

Quantité

5 1
,
5/ 5
 

Paiement sécurisé

 

Livraison gratuite

 

Satisfait ou remboursé 15 jours

Tapis de couloir ethnique - Tapis allongé Kilim 100% laine, rectangulaire, très étroitement tissé.
Ce tapis est tissé à la main par une artisane du sud de la Tunisie dont la technique a été transmise de génération en génération. Les motifs sont exclusivement berbères ou arabes.
Dimensions indiquées sans les franges. Pièce unique.
Léger et facile à entretenir.


Voici la signification des principaux motifs du Tapis Kilim Bou Arada 65x220 cm :


Note
: à l'origine, la symbolique des motifs berbères fait majoritairement référence à la vie, la fécondité du couple et la fertilité de la terre. Au fil des siècles, les significations ont souvent évolué ou se sont superposées.

Le rouge

La couleur rouge possède un caractère prophylactique dans les anciennes traditions berbères : sa force et son éclat protègent contre les accidents et les maladies; c'est le vecteur universel du principe de vie.

Le losange

Le losange est le motif du tapis berbère par excellence. Il figure sur quasiment tous les tapis berbères du Maghreb, que ce soit en Tunisie, en Algérie ou au Maroc.

Sens 1 : Le losange est un symbole berbère féminin des plus anciens qui représente la femme et sa beauté. Il représente la matrice de la vie, l’utérus, le ventre ou le corps de la femme dans son ensemble.

Sens 2 : L’œil ou le miroir : ce qui reflète ou permet de voir. La représentation de l’œil est dans la culture berbère une façon de contrer le mauvais œil. De même, le miroir reflète le mauvais œil contre lui-même.

Le peigne à tisser double à 5 branches

Les tapis berbères sont entièrement tissés à la main, sans navette ni broche. Le seul accessoire utilisé par les artisanes est le peigne à tisser qui permet de tasser la laine du tapis. Il s’agit donc d’un symbole fort associé à la créativité et la fécondité. Il est souvent représenté sur les tapis tunisiens, en particulier sur les tapis ras tels que les kilims et les margoums.

Dans ce tapis, les peignes possèdent 5 branches. Ils font référence à la main de Fatma (khomsa), présente sur de nombreux objets d’artisanat. La khomsa est un symbole ancestral des croyances berbères utilisé comme amulette contre le mauvais œil symbolisant la protection, le pouvoir et force.

Les peignes à tisser de ce tapis sont également doublés, ce qui fait référence à l’arbre de vie et ses racines symbolisant la vie, la connaissance et la richesse.

Chwaya
K0319

Fiche technique

Largeur
65 cm
Longueur
220 cm
Couleur
Bleu Rouge
Composition
Laine
Type
Kilim
Origine
Tunisie
Utilisation
Descente de lit Tapis de couloir

Références spécifiques

Nouveau compte S'inscrire